Červen 2012

Citations pour philo

17. června 2012 v 14:33
Citations de cours
"Le Moi n'est pas maître de sa propre maison" - Freud
"L'homme doit produire les conditions de son propre milieu" - Marx
"L'homme, c'est un animal politique" - Aristote
"Homme=roseau pensant" - Pascal
"Penser, c'est dialoguer avec soi même" - Platon
"L'homme qui médite est un animal dépravé" (dénaturé) - Rousseau
"Le devoir, c'est la nécessité d'accomplir une action par pur respect pour la loi morale, indépendamment de tout intérêt ou de toute inclination affectée" - Kant
"Un misanthrope vertueux, c'est mieux qu'un philanthrope sympathique" - Kant
"Ce n'est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c'est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience" - Marx
« Science sans conscience n'est qu'une ruine de l'âme » - Rabelais
« Rêve, c'est la réalisation d'un désir refoulé » - Freud
« Inconscient = petites perceptions » - Leibnitz
« On peut avoir conscience de l'inconscience à partir des fait indirects » - Freud
« Réalité n'est que provisoire » - Einstein
« Le bon observateur, c'est un bon théoricien » - Darwin
« Rien de grand dans le monde ne s'est produit sans passion » - Hegel
« Malheur à qui n'a plus rien à désirer » - Rousseau
« L'homme du désir est celui qui passe sa vie à attendre : il ne peut donc jamais être heureux » - Pascal
« Le plaisir est le commencement de la fin de la vie heureuse » - Epicure
« Une vie de bonheur est possible si on sait se contenter du peu en se contentant des plaisirs simples » - Epicure
« Tout homme qui ne voudrait que vivre vivrait heureux » - Rousseau
« L'homme en proie au désir = éternel insatisfait » - Schopenhauer
« Le désir est l'appétit qui a conscience de lui-même » - Spinoza (c'est le désirant qui fait le désirable, et non pas l'inverse)
« Les passions se préparent dans des grandes rêveries » - Nietzsche
« Quand les Dieux veulent punir les hommes, ils exaucent leur prières » - Wilde
« Quelquefois, il faut plutôt changer ses désirs que l'ordre du monde » - Descartes
« L'homme ni ange, ni bête, ni pur esprit, ni animal comme les autres » - Pascal
« C'est tel ou tel métier qui nous donne un tel ou tel caractère » - Alain
« Habitude est une seconde nature » - Pascal
« La Nature sait mieux que l'homme ce qu'il est bien pour lui » - Kant
« L'oisiveté est la mère de tous les vices, mais aussi de toutes les vertus » - Alain
« La dévalorisation du monde humain va de pair avec la mise en valeur du monde matériel » - Marx
« Le travail acharné n'est que le refuge des gens qui n'ont rien d'autre à faire » - Wilde
« Grâce à la science et à la technique, l'homme pourra se rendre comme maître et possesseur de la Nature » - Descartes
« Emotion esthétique est subjective mais elle n'est pour autant sans valeur » - Kant
« Le beau, c'est le symbole du bien » - Kant
« Toutes les fois que l'idée précède l'exécution, c'est l'industrie » - Alain
« Chassons les poètes de la cité » - Platon
« Sans la musique, la vie serait une erreur, une besogne éreintante, un exil » - Nietzsche
« Quelle vanité que la peinture, qui attire l'admiration par la ressemblance des choses dont on admire point les originaux » - Pascal
« L'art permet de civiliser les hommes en adoucissant les passions » - Hegel
(Bouilleux : « l'art peut être éducateur pour les gens déjà civilisés »)
« L'art joue le rôle de purgation des passions (catharsis)» - Aristote
« L'apparence esthétique peut révéler, montrer ce qui d'ordinaire est invisible, inaperçu » - Hegel
« L'art ne reproduit pas le visible, il rend visible » - Klee
« J'ai mis toute ma vie à savoir dessiner comme un enfant » - Picasso
« Dieu, cet asile de l'ignorance... » - Spinoza
« Si on soumet tout à la raison, notre religion n'aura plus rien de surnaturel et de mystérieux » - Pascal
« Notre connaissance ne peut pas dépasser les bornes de l'expérience, mais Dieu est au-delà de l'expérience » - Kant
« Progrès en sciences ne s'accompagne pas avec le progrès de l'humanité » - Rousseau
« Le Dieu des philosophes, est-il vraiment le Dieu des croyants ? » - Pascal
« La vie pourrait être un songe dont on se réveillerait à sa mort » - Descartes
« Il n'est pas possible de démontrer logiquement qu'il n'est pas bon de détruire l'humanité » - Einstein
« Je ne suis pas logé dans mon corps comme un pilote dans un navire » - Descartes
« Je préfère être un homme à des paradoxes qu'à des préjugés » - Rousseau
« Les convictions sont les ennemis de la vérité plus redoutables que le mensonge » - Nietzsche
« Comment puis-je rechercher ce qui j'ignore, si j'ignore ce que je dois rechercher ? » - Platon
« Préjugé est une ignorance inconsciente d'elle-même » - Platon
« Pour examiner la vérité, il est besoin, une fois dans sa vie de mettre toutes les choses en doute, autant qu'il se peut » - Descartes
« C'est dans son incertitude même que réside largement la valeur de la philosophie » - Russel
« Plus un préjugé est répandu, plus il ressemble à la vérité » - Schopenhauer
« Au point de départ d'une hypothèse, il y a une observation » - Torricelli
« Si l'Etat est fort, il nous écrase, s'il est faible, nous périssons » - Valéry
« La démocratie est le seul régime compatible avec la nature et la dignité de l'homme » - Rousseau
« Démocratie est la tyrannie de préjugés de la foule » - Platon
« Démocratie est une servitude douce, paisible et réglée » - Tocqueville
« Dans sa magnifique généralité, la loi interdit au riche comme au pauvre de mendier et de vivre sous les ponts » - Marx
« C'est l'homme juste qui fait la loi juste, et non l'inverse » - Alain
« Entre la lâcheté et la violence, j'aurais choisi la violence » - Gandhi
« La justice est sujette à dispute » - Pascal
« N'est bonne que l'action désintéressée » - Kant
« Le bonheur, c'est un idéal de l'imagination » - Kant
« Seule la vertu peut rendre heureux » - idéal de l'Antiquité
« Il est toujours préférable de subir l'injustice plutôt que de la commettre » - Platon
« On peut se rendre heureux quelles qui soient les circonstances » - principe des Stoïciens
« Ce qui compte est l'amour/la générosité, pas l'austérité/l'ascétisme » - Jankélévitch
« Liberté : un de ces mots qui chantent plus qu'ils ne parlent » - Valéry
« (Il faut) être libre que l'on soit dans les chaînes ou sur le trône » - Hegel
« L'homme est condamné à être libre » - Sartre
« Il n'y a qu'une seule chose que les hommes préfèrent à la liberté, c'est l'esclavage » - Dostoïevski

Citations d'ailleurs
« L'homme est non seulement un animal social, mais un animal qui ne peut s'individualiser que dans la société » - Marx
« L'homme est un animal raisonnable qui se met régulièrement en colère lorsqu'on lui demande d'agir en accord avec les préceptes de la raison » - Oscar Wilde
« Le freudisme, si fameux, est un art d'inventer en chaque homme un animal redoutable, d'après des signes tout à fait ordinaires ; les rêves sont de tels signes » - Alain
« Les animaux tuent d'autres animaux pour manger. Les hommes tuent d'autres hommes pour rien » - Pierre Bourgeault
« Les animaux supérieurs ne sont jamais atteints de cette maladie qu'on appelle le sens moral » - Mark Twain
« C'est beau d'être vertueux, mais apprendre aux autres à l'être, c'est encore plus beau ... et tellement plus facile. » - Mark Twain
« Sur le plus beau trône du monde, on n'est jamais assis que sur son cul » - Montaigne
« La bêtise est souvent un ornement de la beauté » Charles Baudelaire
« Ce qui compte, ce n'est pas le bonheur de tout le monde, c'est le bonheur de chacun » - Boris Vian
« Si tu veux comprendre le mot de bonheur, il faut l'entendre comme récompense et non comme but » - Exupéry
« Le bonheur, c'est de le chercher » - Jules Renard
« J'adore parler de rien c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances » - Oscar Wilde
« On a conscience avant, on prend conscience après » - Oscar Wilde
« La culture est un instrument manié par les professeurs pour fabriquer des professeurs qui, à leur tour, fabriqueront des professeurs » - Simone Weil
« L'évidence paralyse la démonstration » - Pierre Reverdy
« Le désir est l'appétit de l'agréable » - Aristote
« Quand un imbécile fait quelque chose dont il a honte, il déclare toujours que c'est son devoir » - George Bernard Shaw
« C'est le devoir qui crée le droit et non le droit qui crée le devoir » - François René de Chateaubriand
« Quand il n'y a plus de toit, il n'y a plus de droit ! » - Abbé Pierre
« La justice est le droit du plus faible » - Joseph Joubert
« La justice, c'est l'égalité » - Alain
« Ne pouvant fortifier la justice, on a justifié la force » - Blaise Pascal
« Deux manières de vieillir : l'esprit qui l'emporte sur la chair, ou la chair qui l'emporte sur l'esprit » - Paul Claudel
« Une théorie peut être vérifiée par l'expérience, mais aucun chemin ne mène de l'expérience à la création d'une théorie » - Einstein
« L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs » - Wilde
« L'homme courageux est l'homme qui ressent certaines peurs et ne se laisse pas effrayer par celles-ci » - Paulo Coelho
« L'homme exploite l'homme et parfois c'est le contraire » - Woody Allen
« L'inconscient est une méprise sur le Moi, c'est une idolâtrie du corps » - Alain
« Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé » - André Guillois
« En matière de sexe, la plupart des hommes se prennent pour des dieux. Manque de pot, en matière de sexe, la plupart des femmes sont athées » - Bernard Lherbier
« Un fou qui dit par hasard le vrai n'a pas la vérité » - Alain
« Il vaut mieux se perdre dans sa passion que de perdre sa passion » - Denis Robert
« La passion trouve plaisir et satisfaction dans l'esclavage » - Kant
« En toute œuvre d'art la pensée sort de l'œuvre et jamais une œuvre ne sort d'une pensée » - Alain
« La politique est l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde » - Paul Valéry
« La plupart des hommes au pouvoir deviennent des méchants » - Platon
« Il y a toujours deux raisons pour faire quelque chose ; une bonne raison et la vraie raison ! » - Dale Carnegie
« La minorité a quelquefois raison, la majorité a toujours tort » - G.B.Shaw
« Il n'y a qu'une religion, bien qu'il y en ait une centaine de versions » - George Bernard Shaw
« S'il n'existait qu'une seule vérité, on ne pourrait peindre des centaines de tableaux sur un même sujet. » - Pablo Picasso
« La vie? Un jeu de société dans lequel il est difficile de tricher » - Anonyme
« Quiconque ne peut vivre dans la société des hommes ou n'en a pas besoin, est une bête ou un Dieu » - Aristote
« Si l'alcool te gêne dans ton travail, supprime le travail » - Barry
« C'est le chemin qui nous rend heureux, et pas la destination finale » - Peaceful Warrior

Vše, co opravdu potřebuji znát, jsem se naučil na Karnotu

12. června 2012 v 16:04
Vše, co opravdu potřebuji znát, jsem se naučil na Karnotu
(nebo skoro)
Tak už jsem na konci téhle... ehm... ulýtlé záležitosti? fantastické zkušenosti? totální blbosti?
Nač si tady vylévat srdíčko. Je to trapný. Dělá to každej. Byly toho plný čítanky. I ten největší záškolák je na konci školy dojatej, do týhle lavice už si mockrát nesedneš a ty lidi okolo už tam neuvidíš, budou ti chybět, v hodinách nebyla vždycky jen nuda, víš, co tě čeká až projdeš těma dveřma ven ze školy? Novej svět, asi seš dospělej, předveď to, a nezapomeň na ty roky mezi čtyřma stěnama a nezapomeň na tamto a tohle a...
Bla bla bla.
Stejně mi to nedá. Jako na každém konci školního roku dělám svůj bilan. Letos navíc dělám bilan i všech let předtím. Vlak s názvem škola právě zahoukal v cílové stanici "bac". Ani jsem si nevšiml, že se ta stanice blíží. Asi pod tlakem všech informací, písemek a otázek na zpracování.
V zásadě jde o to, že 95% věcí, co jsem si ve škole nasoukal do hlavy, se tam postupně zdegenerujou na mrtvé nerony a synopse, respektive na škatulky s nápisem "ZAJÍMAVÝ. NO A CO?" A tak, jak vám určitě potvrdí každý kdo už má maturitu za sebou, zůstanou "zkušenosti". Haha, další klišé. Jenže to bych nesměl projít francouzským systémem, kde se otázka "Co tím chtěl básník říci", řeší pořád, neustále a bez výjimky po dlouhé hodiny, i když je čirou náhodou odpověď jasnější než světelnej meč na měsíci. Takže já bych se do toho klišé docela rád pustil.
(Promiň mi, Fulghume, tuhle parodii. Věř mi že je tu hlavně proto, jak mám tu Mateřskou Školku rád.)

Tak tedy, Karnot mě naučil zhruba toto:
· S informacemi ohledně čehokoli nutného a s klíči od školy se vždy poděl. Včas. Nesvěřuj je do nesprávných rukou. Hlavně Cecille ne.
· S administrací hraj fér, dokud ona hraje fér. Pokud se tak už jen tak tváří, můžeš se tak jen tak taky tvářit, a myslet a dělat si svoje. Důležité je, jak své činy pojmenuješ. Odejít večer ze dvora je trestné. Odejít večer ze dvora a koukat na zprávy v televizi v zájmu vlastní informovanosti trestné není.
· Nikoho nebij, dokud není poslední zvonění. Na původce ušpiněných záchodů a křiklounů ve tři ráno se výjimka nevztahuje. Na záchodech splachuj jen do deseti večer.
· Vracej věci tam, kde jsi je našel. Až na třídní knihu.
· Uklízej po sobě, zvlášť rychlovarku a fukárek, pokud možno dřív než přijde uklízečka!
· Neber si nic, co ti nepatří. Ani pomlázky na oslavu Velikonoc ne, mohli by se ti vloupat na intr a prohlásit tě za zloděje.
· Když někomu ublížíš, řekni promiň. Když ti někdo ublíží, zvedni se a běž jinam, za pár dní si stejně řekneš, že toho blbce je ti fakt líto, že je takovej blbec.
· Každé odpoledne si zdřímni. Hodiny filozofie, francouzštiny a dějepisu jsou přesně od toho.
· Každé ráno vstávej v sedm, ať máš čas se nasnídat. Nepřestávej se o to snažit. Nevadí, že výsledek je stejně většinou jen sotva přijití na hodinu v devět.
· Choď brzo spát. O půlnoci je moc brzo.
· Nepřestávej žasnout, jaký mají Francouzi ve všem systém. Nesnaž se ho pochopit a nesnaž se ho otevřeně měnit, v obou případech bys skončil hůř než McMurphy v Kukaččím hnízdě. "Si cela vous plaît pas, allez vous en dans votre pays des sauvages." ("Jestli se vám tu něco nelíbí, vypadněte zpátky do toho vašeho státu divochů") Jen hledej skulinky a řádně jich využívej. Ve všem budou v hojném množství.
· Igelité, asfalité, éternité. S tím nejdál dojdeš.
· Francouzi neumí cizí jazyky. Smiř se s tím a nesnaž se jim opravovat výslovnost. Pokus se nenechat si poškodit tu vlastní.
· Vyhýbáš-li se masu tak jako já, připrav se na pořádné vysvětlování. Všude, nejen ve Francii. Tam to ale budeš mít horší, protože se opravdu, ale opravdu dlouho jí. Nečekej, že by tě někdo náhodou pochopil.
· Nezapomeň na základní životní jistoty každého Francouze staršího třiceti let: responsabilité, sécurité, justification, croissance, dévéloppement, inégalité, pensée. Pamatuj, že užívány v přílišném množství vedou k trvalé demenci.
· Jedna a jedna jsou dvě. Aby to bylo obzvlášť jasné, piš tento axiom pro jistotu na každou volnou řádku písemky, abys měl každý výpočet řádně zdůvodněn. A modli se, ať profesor zrovna neučí také elektroniku.
· Páteční sortie s ostatními Čechy udělá dobře. Pochop to dřív než já, týden před maturitou.
· Do rodinek si radši zbytečně neber počítač. Když už ho tam náhodou máš, neber si žádné učení. Ničil by sis zbytečně záda.
· Sprchy, vychovatelé mladší než ty sám, vychovatelé starší než ty sám, školní jídelna a profesoři angličtiny jsou podezřelé až nebezpečné objekty, ke kterým je až na nutné výjimky výrazně doporučeno se nepřibližovat.
· Nejjednodušší místo na přelézání zdi školy je to co je nejdál od intru.
Mohl bych pokračovat, a možná budu své x-tero postupně doplňovat. Ale nejdřív musím vyhlásit jednu pařbu. Asi tak na týden. Půjdu si zas trochu vypsat ruku, no.
Zahajuju akci: "...(píííííííííp) tě, maturito!"
(Pro bližší pochopení tohoto spisku a jeho konce prosím zkonzultuje Roberta Fulghuma a také mistra Stifflera, pokud jej zastihnete před odjezdem na tábor.)